December 1, 2018

Zelda: Breath Of The Wild

Zelda: Breath Of The Wild

À poil dans la forêt.

Bonne murge en vue

C'est ainsi que je commence l'aventure en tant que Link, je récupère un gourdin et en selle Simone. Une fois que j'ai pété mon vétuste gourdin à force de taper sur la première vile monstruosité venue, je m'équipe d'une robuste épée jusqu'à faire trembler Ganon qui attend sagement que je vienne lui latter les genoux. Chaque personnage croisé est attachant·e et donne envie d'apporter aide et soutien. Les cinématiques donnent envie d'être débloquées et visionnées. Les sanctuaires sont des puzzles sympathiques. Les donjons sont malins. Les combinaisons avec les composantes du monde sont infinies.


J'ai eu beaucoup de mal avec les Zelda précédent, pour tout vous dire, Ocarina Of Time, j'ai galéré à le terminer. Les seuls que je recommande et que j'ai apprécié: Link Between Worlds et Link To The Past.


Bonus: J'ai rencontré Bambi.