Mon commentaire va sembler aigris, mais pas du tout, j'aime beaucoup la Corée et c'est pour ça que j'y vois aussi ses défauts après y avoir vécu 5 ans. Je me permets de faire une critique mais qui n'a pas de valeurs (sauf les chiffres sur le taux de suicide et les lycéens). C'est surtout en réponse à l'article des Echos dans le cadre du groupe K-France et en dehors pour éviter de polluer en commentaire politique.

L'article parle en conclusion d'un petit «hic» sur le taux de natalité, un peut comme si le seul soucis venait du fait du temps pour se reproduire, c'est vrai, mais ce n'est pas le seul problème (avoir des crèches par exemple pourrait aider, et autoriser les femmes à travailler après l'accouchement aiderait pas mal aussi) Et si il n'y avait que ça... C'est également le pays avec le plus haut taux de suicide de l'OCDE, triste record.

Pour ce qui est du chomage c'est parce qu'il y a des tonnes de «bullshits jobs» ainsi que des personnes âgées qui triment car elles ne peuvent pas avoir accès à une retraite décente. Les personnes ont honte de ne pas avoir de travail, d'ailleurs, ils et elles se font appeler Baeksu «백수», ce qui littéralement signifie fainéant.

La majorité des élèves de lycée dorment moins de 6h par nuit en moyenne (pression due à l'accès aux université chère et difficile d'accès, faut compter 10,000$ le semestre).

Tout ça laisse des cicatrices sur les personnes, beaucoup de proches actuellement souffrent de dépressions et ont déjà pensé au suicide.